Pourquoi  aimons-nous dessiner ?

Je voudrais te raconter ce qui m’est arrivé il y a quelques jours. J’ai contacté une personne qui était intéressée par apprendre à dessiner et par apprendre à bien utiliser les pastels secs. C’est une personne qui a du mal à savoir comment s’y prendre et n’a pas envie de se prendre la tête pour avancer, mais son envie de   réaliser ses propres dessins et d’exposer un jour la fait rêver depuis déjà quelques années.

Et une histoire que j’ai vécue il y a quelque temps m’est venue à l’esprit, que je vais te raconter. En 2014, quand j’ai commencé à transmettre mes connaissances sur le dessin et le pastel sec, j’ai eu un élève que j’appellerais Paul.  C’est une personne qui avait assisté à des expositions d’art et il avait été en admiration devant les œuvres d’un pastelliste de la région. Et comme je mettais mes affiches des cours dans les vitrines des magasins de ma ville, il a vu et il m’a appelé.

Lorsque je l’ai reçu, il m’a fait part de son envie d’apprendre à dessiner pour réussir un jour à voir ses dessins au pastel dans une exposition. Il me disait que pour lui c’était important d’acquérir, malgré son âge adulte, la fierté de s’embarquer dans une nouvelle activité artistique. En plus, ces amis proches  lui ont rappelé son amour pour le dessin. Ils se souvenaient bien de son rêve d’adolescent.

J’avais écouté avec beaucoup d’attention, et je lui proposais de commencer par les bases du dessin et du pastel pour ensuite choisir les thèmes qu’il souhaite apprendre plus en profondeur. On a commencé quelques jours plus tard, mais déjà dans les premiers cours, je remarquais une sorte de lassitude, mais on a poursuivi  par revoir les bases. Il progressait vite, mais ce n’était pas assez pour lui, car ma méthode était comme le solfège en musique, répétitive. Et peu de temps après, il a fini par arrêter les cours.

Je te raconte ceci, car cela arrive souvent que des gens comme Paul, soient motivés et enthousiastes pour apprendre sans se soucier de savoir d’abord le POURQUOI véritable de leur démarche. Les rêves d’adolescent, l’admiration pour des artistes ou les idées qu’on se fait du dessin et de la peinture sont souvent faussés par une sorte de fantasme.

C’est pour cela que je t’invite à te demander dans ton for intérieur POURQUOI tu as envie d’apprendre et de passer du temps à dessiner. Ce n’est pas la même chose, apprendre par plaisir qu’apprendre par véritable engagement. Dans le premier cas, tu n’avances pas vraiment et tu te frustres rapidement, ou pire tu ne vois pas que tu n’avances pas. Dans le deuxième cas, tu ne peux que progresser et avancer de niveau.

Anne BOUR

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :